Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2008

Une seule contribution, celle de François Bayrou : et alors ?

Il existe une planète habitée en dehors du MoDem et c’est pour ses habitants que nous nous sommes engagés.

Il faut sortir des débats stériles « modemocentrés ». Il ne s'est jamais véritablement agit, à l’occasion de cette consultation, d'une quelconque remise en question ou clarification stratégique interne, à destination des adhérents, mais belle et bien d'une opération de communication externe, à destination des français, communication médiatisée très importante pour notre mouvement.

Personne n'a jamais douté, en interne, que la motion d'indépendance de Bayrou puisse ne pas obtenir une majorité, quelles que soient ses rivales, sur la stratégie pour Cornillet, sur le registre de la parodie monomaniaque pour Julliard.

Cornillet a choisi de ne pas déposer la sienne ? C'était la meilleure chose à faire pour lui : éviter le camouflet, et tenter de décrédibiliser le résultat. Il ne faut absolument pas s’étonner de ce choix tactique.

Julliard a choisi de déposer la sienne pour la simple raison qu’il n’a pas voté Bayrou pour la présidence du Mouvement (125 démocrates) et a annoncé qu’il ne votera pas Bayrou en 2012 (commentaire #50, @ pascal #49). Pour ne pas voter la motion Bayrou, il était donc obligé d’en déposer une personnellement, doublon ridicule puisque défendant aussi l’indépendance, avec le seul risque de diviser les soutiens de celle-ci au bénéfice de la motion Cornillet. Vanitas vanitatum… Cette motion n’est finalement pas retenue pour vice de forme augmenté du retrait d’au moins deux signatures de Conseillers Nationaux dont le soutien aurait été obtenu abusivement selon eux.

Dans cette situation, la consultation doit-elle être maintenue ? Plus que jamais ! La seule façon de rendre son résultat crédible, c’est le plébiscite, non pas en pourcentage du résultat, forcément, mais en terme de participation : le PS, l’UMP, les médias nous observent, et les français n’attendent que de nous entendre, unis.

Nous devons affirmer notre stratégie d’indépendance, haut et fort, à cette occasion et aux cotés de Bayrou, faire ainsi définitivement taire les critiques d’illisibilité dont nous avons été les cibles ces derniers mois et répondre aux interrogations suscitées par les attitudes des uns et des autres au cours des municipales. L’indépendance, c’est la liberté du choix de l’autonomie ou de l’alliance sans exclusive, dans l’intérêt des français et au-delà, en conformité avec le projet original de société que nous portons.

Toutes les voix compteront. Nos opposants, aussi bien en interne qu’en externe, auront tôt fait de s’approprier celles qui manquent.

Bon vote.

Commentaires

Excellent billet : je le relaie.

Écrit par : L'hérétique | 08/07/2008

Merci pour cet article, je l'approuve à 100%.

Écrit par : OG | 08/07/2008

Magnifique... la manière dont à été écartée la contribution d'Eric Julliard par le CCC force le respect ... Bon boulot mais je doute que ça séduise le juge qui sera saisi en référé ...

Écrit par : Farid | 08/07/2008

Faisons un sale coup au PS : payons-lui la carte d'adhérent de Julliard...

Écrit par : L'hérétique | 09/07/2008

Je viens juste de poster mon bulletin de vote approbatif...
Vous avez raison ; comptons-nous : les bayrouistes sont plus nombreux que les médias ne le laissent entendre...certains vont être surpris par la déferlante pour ne pas dire le tsunami qui se prépare !

Écrit par : brubois | 10/07/2008

Bonsoir,
Tu connais mon avis sur cette motion! Je le complèterais en disant quelle avait tout lieu d'être, juste après Seignosse ou éventuellement pour enfoncer le clou à Villepinte... aujourd'hui elle est ridicule! Je ne pense pas un seul instant qu'elle aura les effets fédérateurs que tu lui prète, ni qu'elle fera taire ceux qui veulent le retour vers une ligne politqiue et stratégique style UDF!
A ce propos, va donc jeter un coup d'oeil sur les propos d'Eric Azières dans un entretien avec LyonMag:
http://www.lyonmag.com/article/8093/Eric-Azieres--Reconstruire-un-centre-credible
Il est toujours à l'UDF et au centre...lapsus, résistance au changement ou discours sincère et programmé...compte tenu des fonctions qu'E.Azières occupe au sein du Modem, du projet dont il a la charge...on peut avoir des inquiètudes légitimes...et se demander si la stratégie d'indépendance défendue par Bayrou dans sa motion est soutenue et comprise par tous!
Après le malentendu sur la Démocratie, celui sur l'organisation démocratique ou pas...va-t-on vers un malentendu sur la stratégie? une indépendance oui, mais sans être tout a fait autonome...en maintenant des liens avec les centristes...Ca me fait penser à ces post ados qui clament leur indépendances mais appel Papa et Maman quand ils ne parviennent pas à boucler leur fin de mois!
Une fois de plus c'est la confusion la plus totale! A lire les commentaires aux propos d'Azières...c'est pas gagné à Lyon pour la stratégie d'indépendance!
Bises
Brigitte

Écrit par : Brigitte | 17/07/2008

Je partage votre avis du sujet, et nous vous suis vraiment reconnaissant d'avoir donnée tant de renseignement sur votre blog.

Écrit par : pronostic france honduras | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.